Sousse : Orange dévoile sa stratégie pour les Smart Cities à l’EniSo IoT Challenge

Orange a participé le mardi 28 mars à l’École nationale d’ingénieurs de Sousse (EniSo) à la journée dédiée à l’Internet des objets EniSo IoT Challenge. C’était l’occasion pour Orange de soutenir cette initiative et de présenter sa stratégie pour ce qui est considéré le réseau du futur.

«Orange s’affirme de plus en plus dans la stratégie phygitale. C’est un domaine d’expertise qui rassemble les études concernant la physique des objets et offrir un service grâce au digital», a expliqué Wassim Galai, ingénieur chez Orange Tunisie, en marge de cette journée. «Cette stratégie appelée Essentiel 2020 l’expérience de ses clients au cœur de sa stratégie ainsi que la diversification en capitalisant sur ses services innovants».

L’écosystème des objets connectés est le 1er axe de diversification puisque il fera naître différentes opportunités de positionnement et de business.

Le Groupe Orange souhaite, en effet, être présent sur l’ensemble de la chaine de valeur en fonction des types d’objets :
• la distribution d’objets connectés,

• la fourniture de services à valeur ajoutée autour de ces objets, notamment dans le domaine de la santé et du bien-être ou encore dans celui de la maison connectée et l’agriculture,

• la gestion des données issues des objets connectés, avec une plateforme d’intermédiation ouverte.

Aujourd’hui, Orange vient de confirmer son investissement dans l’IoT en rejoignant les membres du conseil de l’Alliance de LoRa. En effet, le groupe vient d’adopter la norme LoRaWAN dans le monde. LoRa est un réseau qui sera déployé sur tout un pays et qui a la caractéristique d’être un réseau de faible consommation d’énergie, bas débit et en utilisant les basses fréquences pour une diffusion plus large.

C’est donc un nouveau type de réseau qui lui permettra de développer des applications dédiées entièrement aux smart cities que les entreprises pourront gérer sur le réseau d’Orange sans avoir à construire leurs propres infrastructures. «Il incombe alors à l’opérateur de bien positionner ses offres et solutions de connectivité pour fournir la technologie la plus pertinente au regard du besoin du client», a-t-il rajouté. «Dans cette approche, les outils et plateformes doivent s’adapter pour faciliter la gestion d’un parc d’objets hétérogènes et l’interopérabilité entre les systèmes existants et à venir».

Rappelons que c’ici 2020, il y aura entre 25 et 50 milliards objets connectés dans le monde. Conscients de cette avancée spectaculaire, «Orange Developer Center » et le «FabLab Solidaire Jeunes Science de Tunisie » coopèrent ensemble pour développer l’IoT en Tunisie tout en soutenant les startups dans la phase cruciale de leur développement et pour les aider à devenir de grands acteurs du domaine.

Avec cette stratégie l’objectif d’Orange est double : accélérer l’innovation pour ses clients et accélérer la croissance des Startups tunisiennes ce qui va être un levier de croissance de l’économie tunisienne.

Welid Naffati

A lire également :

La 5G d’Orange appliquée au transport intelligent sur les routes

Facebook Comments