Viva Technology vu par Orange : Les principaux défis liés à la Technologie dans le futur (2)

Nous continuons de décortiquer, par les yeux d’Orange, le Salon Viva Technology, qui s’était déroulé les 14, 15 et 16 juin à Paris. Et si la première partie de notre couverture (cliquez ici) s’était focalisée sur le retour des professionnels d’Orange ainsi qu’une petite exposition sur les startups présentes, cette partie sera consacrée à certains domaines liés de près ou de loin à l’IT, et les différents défis les entourant.

Le premier de ces domaines traités est la connexion ambiante. Ou comment les infrastructures réseaux pourraient répondre à l’augmentation exponentielle des besoins. A cette question, M. François Jezequet, responsable IT Station, Procurement and Operations chez Orange a répondu que la connexion ambiante est l’un des piliers de la stratégie Infrastructure et Services chez Orange. A ce stade, l’Innovation interne et externe serait d’un support énorme, car l’accouplement avec les startups et d’autres acteurs externes pourraient diversifier les visions et améliorer les solutions permettant de peaufiner les réseaux. Des partenariats sont également au rendez-vous, avec notamment Télécom Track avec le géant des réseaux sociaux Facebook. L’objectif de ce partenariat est de «recruter» des startups pour leurs offrir les différents outils Facebook et l’écosystème Orange pour profiter de l’expertise des 3 types d’acteurs.

L’Internet des Objets a également été scrutée de près par Orange, lors de Viva Technology. Avec M. Patrice Slupowski, Vice-Président Digital et Innovation chez Orange. Ce dernier a précisé que l’IoT est un domaine d’un potentiel énorme, surtout avec des estimations portant le nombre des objets connectés à près de 100 milliards dans le monde entre 2020 et 2025. L’IoT promet donc d’être un acteur économique important. Elle pourrait même réinventer la vie de l’être humain, tant sur le domaine professionnel que personnel. Des efforts donc devraient être entrepris pour essayer d’uniformiser les plateformes pour permettre une plus grande efficacité des résultats et des possibilités offertes par l’IoT.

Un autre axe a été traité par ce salon, l’éducation et l’impact numérique sur les enfants. A ce sujet, les invités du jour, Fanchon Mayaudon-Nehlig, cofondatrice de Coding Day, et Arnaud de Saint Simon, directeur de publication du groupe Psychologie, ont évoqué que les enfants sont très attirés par le Digital en raison de cette activité, de la créativité qui est offerte par la technologie. De plus, les liens parents-enfant peuvent même être renforcés par le fait que les activités sur le Digital, notamment les jeux, la consultation de médias, de vidéo, peut se faire ensemble, contrairement aux anciens jeux et jouets, destinés exclusivement aux enfants. Plus de contenu Digital orienté pour les enfants serait donc une bonne initiative pour faire profiter les jeunes générations.

A ce sujet, Mme Mayaudon-Nehlig a parlé du Coding Day, qui est plus une initiative de culture numérique plus qu’une formation en développement web. La différence évoquée par notre invitée réside dans le fait que, pour les adultes, apprendre à coder est une obligation, il s’agit plus d’un amusement, d’un défi pour les enfants, une sorte d’amusement.
Au sein du Salon Viva Technology, Orange a montré un certain intérêt pour les nouvelles technologies, les innovations et les startups. Une stratégie qui est suivie par les filiales du groupe, partout dans le monde, pour qu’elle puisse, selon sa vision, être à la page des nouveautés et des évolutions rapides dans le monde de l’IT.

Seif Eddine Akkari

A lire également :

Viva Technology vu par Orange : Les startups se mettent au service des autres secteurs (1)

Facebook Comments