Prix Orange de l’Entrepreneur Social : Trois lauréats concrétisent leur rêve de devenir entrepreneurs

Des idées et du talent, ils en ont. Seuls les ressources financières et l’accompagnement leur manquent. Pour réaliser leur rêve de devenir entrepreneurs, ils se sont tourné vers Orange Tunisie, toujours présent aux côtés des jeunes pour les encourager et les accompagner dans la concrétisation de leurs projets.

Trois jeunes startuppers ont eu l’opportunité de décrocher des tickets de 10000, 6000 et 4000 DT  pour lancer leurs propres entreprises et ce dans le cadre du Prix Orange de l’Entrepreneur Social. Les lauréats de ce prix seront également parmi les finalistes qui participeront à l’AfricaCom Awards, la grande finale internationale qui aura lieu le 8 novembre prochain à Cap Town.

Organisée en collaboration avec Yunus Social Business Tunisia, la cérémonie s’est déroulée à l’Arena Tunis aux Berges du Lac, le jeudi 7 septembre. En présence du nouveau DG d’Orange Tunisie, Thierry Millet, de la Directrice des Relations Extérieures, de la RSE et de l’Innovation d’Orange Tunisie, Asma Ennaifer, et d’un prestigieux jury, 7 jeunes entrepreneurs ont présenté, en 4 minutes chacun, leurs projets.

Suite à la délibération du jury les noms des trois gagnants ont été annoncés. Le 1er prix a été ainsi attribué à Fablife. Ce projet porté par Senda Baccar consiste en une plateforme mobile de mise en relation, de référencement et de réservation en ligne d’activités sportives et de bien-être. En d’autres termes, l’idée est de répertorier les salles de sport et Spa et de permettre aux professionnels du sport et du bien-être (coachs de sport, propriétaires de salles de sport et de Spa…) de mettre en valeur leurs activités, sur cette plateforme, en payant un abonnement mensuel. Fablife est également accessible aux consommateurs qui auront ainsi à leur disposition une sorte d’annuaire de référence.

Le 2ème prix a été décerné à Dammi. Ce projet défendu par Seif-Eddine Bzainia est une application mobile qui met en relation les particuliers et les centres hospitaliers pour sensibiliser au don du sang. L’objectif étant de remédier à la pénurie des banques de sang à l’échelle du continent africain, surtout en cas d’urgences. Dammi propose de lancer des appels aux dons via sa plateforme mobile, de rechercher et trouver des donneurs potentiels en moins de 24 heures.
Et ce n’est pas tout! Dammi a également l’ambition de collecter des données (anonymement) afin d’analyser les caractéristiques de l’état de santé d’une population d’une région donnée.

Le 3ème prix a été, quant à lui, attribué à eFret.tn. Ce projet développé par Wajdi Ben Rejeb, par souci d’équité et dans le but de consolider la concurrence loyale et de réduire l’empreinte carbone des transporteurs, se présente sous la forme d’une plateforme de mise en relation entre les clients expéditeurs (particuliers ou entreprises) avec les professionnels du transport (sociétés et artisans).

Interrogée sur le choix des lauréats, Leila Charfi, membre du jury et Country Director de Yunus Social Business Tunisia, nous a indiqué que le vote s’est fait via une application mobile développée par Orange Developer Center. “Chaque membre du jury avait une application mobile via laquelle il pouvait noter chaque candidat selon des critères bien déterminés. J’en cite : l’impact social, la “scalabilité” du projet, la robustesse du business model, la qualité du pitch… Toutes les données ont été ensuite collectées et analysées par le système qui s’est chargé de nous communiquer les projets qui ont remporté les meilleures notes”, a-t-elle expliqué.

Ainsi, pour la troisième année consécutive, Orange Tunisie confirme son positionnement en tant que partenaire stratégique de la transformation numérique et appui incontournable pour les startups technologiques et sociales.

N.J

Facebook Comments